Sûreté de la capote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sûreté de la capote

Message par Sylvain le Sam 5 Juil - 18:34

Bonjour,

j'ai quelques questions à 1000 euros, mais d'abord une petite histoire :

En 2005, j'ai eu une aventure avec une Russe - la demoiselle en question a connu des partenaires multiples (comprenez plusieurs par semaine, pendant 6 ans - et non ce n'est pas une prostituée) et n'a pas froid aux yeux. J'ai eu avec elle une dizaine de relations vaginales, toutes protégées - aucun accident de capote à déplorer. Nos chemins se sont séparés début Mai 2005.
En Mai 2005, un bouton est apparu sur ma joue, et s'est mis à suinter - le lendemain, j'ai les ganglions dans le cou gonflés (pas besoin de tâter, on pouvait presque les voir dans la glace ! Certains faisaient plusieurs centimètres de diamètres) Je précise que je n'ai pas "cherché à savoir si j'avais les ganglions gonflés", je l'ai constaté. Ceci s'est accompagné d'une éruption de boutons rouge sur les joues, et d'un peu de fièvre (pas mesuré combien)
Sur le coup, je me suis dit que je m'étais coupé en me rasant, et que ça s'était infecté. J'ai changé la lame du rasoir. Les symptômes ont disparu en 1 semaine environ. Je n'y ai plus pensé après.
2 semaines plus tard, je lis un article sur les trithérapies anti-VIH. Voulant en savoir plus, je fais des recherches sur Google, et au fil du surf, je tombe sur des descriptions de "primo-infections" VIH : adénopathies, fièvres,... Panique ! Là, mon sang ne fait qu'un tour, je file dare-dare faire un test anti-VIH.
Le doc m'a dit que les capotes étaient très sûres, et que si je n'ai pas eu de relations non-protégées, alors je n'ai pas le SIDA. J'ai eu droit à un test double :
- test Anticorps standard (ELISA / WESTERN BLOT)
- recherche antigène P24
J'ai fait le test le 30 mai 2008, plus d'une semaine après la disparition totale des symptomes décrits plus haut. Les 2 tests étaient bien sûr négatifs.

Pour résumer :
1 - dernière prise de "risque" le 8 mai 2005
2 - symptômes de "primo-infection" du 7 au 14 mai 2005
3 - test négatif effectué le 30 mai 2005

Mes questions :
1 - quel est le degré de sûreté d'un préservatif (correctement utilisé, pas de rupture, pas de glissement, pas de rapports sexuels "violents et acharnés") ?
2 - ai-je fait le test à une mauvaise période ? (trop tard pour ag24, trop tôt pour Anticorps)

Voilà, merci par avance pour vos réponses.
Comme je suis dans une relation sérieuse, et que je ne veux pas faire courir de risque à ma copine, je vais quand même faire un nouveau test.

Sylvain

Sylvain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sûreté de la capote

Message par Sia le Dim 6 Juil - 13:31

Bonjour Sylvain,

Pour répondre à tes questions:


1- 100% d'efficacité pour un préservatif utilisé dans les conditions que tu décris.
2- Pas de "période" bonne ou mauvaise concernant l'appararition d'Ac; puisque pas de prise de risque...

Faire le test lorsque l'on envisage de se passer des préservatifs, très bien. Au moins 6 semaines après le début de l'histoire. Mais dans ton cas; sans crainte d'avoir été contaminé par ta russe; puisque toutes tes protections étaient efficaces.

_________________
Mon blog, en fin; j'ose... http://ether-et.over-blog.com/

Sia
En Formation
En Formation

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 42
Date d'inscription : 16/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ether-et.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sûreté de la capote

Message par Sylvain le Dim 6 Juil - 15:01

Merci pour la réponse. Me voilà rassuré. Les peurs ne sont parfois pas rationnelles...
Je vais quand même faire le test, par principe, et pour ma copine. Il faut rester factuel.

Pour mon information, tu confirmes qu'il n'y a pas de fenêtre de non-détectabilité de du VIH :

- Anticorps non détectables (trop tôt - moins de 6 semaines)
- Antigènes non détectables (trop tard - le taux est déjà redescendu)

Je vais dans tous les cas poser la question au CDAG.
Merci

Sylvain

Sylvain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sûreté de la capote

Message par Sylvain le Jeu 10 Juil - 17:13

Bonjour,

comme prévu, je suis allé au CDAG faire un test. Je viens de retirer le test.
Verdict : négatif

Me voilà bien entendu rassuré (même si je savais que ma peur n'était pas rationnelle - le 1er test en 2005 aurait dû suffire). Cela me permet de faire table rase sur le passé, et de partir sur des bases saines avec ma copine.

Si je prend la peine de faire un "follow-up", c'est pour ceux qui actuellement flippent après avoir pris un risque (ou non).
Ce que je retiens personnellement de cette histoire :

1- Si on a le moindre doute, il faut faire un test, et aller chercher les résultats. C'est vrai que cela demande du courage, surtout si on a conscience d'avoir pris un risque, mais cela en vaut la peine
2- Quand on aime quelqu'un, on veut être sûr que l'on ne l'infectera pas avec une saloperie. Là encore, au moindre doute : le test.
3- J'ai eu pas mal de signes de "primo-infection" : gros ganglions dans le cou (plusieurs centimètres de diamètres, pas besoin de les chercher pour les trouver), rash cutané sur le visage (rougeur + petits boutons), fièvre moyenne, douleurs musculaires (myalgie - un peu comme des courbatures). Pour information, un ami m'a demandé à ce moment là : "c'est quoi que tu as dans le cou ? Tu es malade ?". Les symptômes étaient donc bien réels. Et le timing correspondait : apparition des symptômes 15 à 30 jours après les possibles expositions au VIH. Je rappelle que je n'ai appris l'existence des "primo-infections" VIH qu'après avoir eu les symptômes : donc le "psychosomatique" est à écarter.
4- les CDAGs ne s'écartent pas d'un iota du discours officiel - par conséquent, ils ne vous diront jamais que le test est fiable à 99% partir de 6 semaines. Les 3 mois sont pour eux incompressibles.

Donc voilà, j'espère que cette histoire aidera certaines personnes anxieuses, et leur donnera suffisamment de courage pour faire le test.
Et je souhaite de tout cœur bon courage à tous ceux qui se battent actuellement contre cette saloperie.

Sylvain

Sylvain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sûreté de la capote

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum