dépistage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dépistage

Message par lou le Mar 4 Mar - 14:54

Bonjour, j'ai pris un risque le 18 janvier, ça va donc faire 6 semaines et quelques jours... demain (mercredi 5 mars) je vais faire un test de dépistage au planning familial, je me pose beaucoup de questions et n'est pas parvenu à répondre à celle-ci. Si jamais le test s'avérait positif, existe-t-il des traitements pour réduire les molécules du Sida? J'ai lu quelques dossiers et n'y a trouvé aucune réponse à ce sujet... merci d'avance.

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Mar 4 Mar - 15:14

Bonjour,

pour répondre à ta question oui il existe aujourd'hui une certain nombre de molécules qui associées en monothérapies, bithérapies, trithérapies, voire quadrithérapies... font en sortent de diminuer la charge virale dans le sang, c'est à dire empêcher le virus de se répliquer et d'attaquer le système immunitaire... pour faire simple moins le virus se réplique, plus le taux de CD4 augmente... c'est pas tout à fait ça, mais techniquement ça résume la situation...

En gros grâce à ces traitement on peut vivre des années et des années tout à fait normalement, en fait aussi longtemps que quelqu'un qui n'a pas le VIH... on n'a plus d'épée de Damoclès sur la tête quand on est S+... ces traitements nous rendent de plus en plus tolérants aux méfaits du virus...

Et puis les progrès de la science continuent, que ce soit dans le confort de vie des S+ par rapport aux effets indésirables des traitements, ou carrément dans l'efficacité des traitements...

existe-t-il des traitements pour réduire les molécules du Sida

Juste pour que tu puisses briller dans les conversations dans les salons... Wink
Il faut que tu saches que les molécules de sida ça n'existe pas.
Le Sida c'est un état qui est atteint par l'organisme quand le système immunitaire est détruit et ne peut plus lutter contre les infections opportunistes... et cet état est aujourd'hui de plus en plus réversible.

tu auras compris aprés mon petit cours qu'on raisonne en taux de copies du virus par millilitres de sang.

J'espère t'avoir éclairée le plus possible.

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par cacaouette salée le Mar 4 Mar - 17:16

rien à ajouter de plus! Rebirth est un très bon pédagogue. courage à toi pour ton test et hésite pas à venir parler dans les moments de stress.
hello

cacaouette salée
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 32
Humeur : toujours bonne!
Date d'inscription : 15/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Mar 4 Mar - 17:29

rien à ajouter de plus! Rebirth est un très bon pédagogue.

Miaouuuuu Merci Cacaouette... ça me fait super plaisir ce que tu dis.

lmp

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Invité le Mar 4 Mar - 22:01

lou a écrit:Bonjour, j'ai pris un risque le 18 janvier, ça va donc faire 6 semaines et quelques jours... demain (mercredi 5 mars) je vais faire un test de dépistage au planning familial, je me pose beaucoup de questions et n'est pas parvenu à répondre à celle-ci. Si jamais le test s'avérait positif, existe-t-il des traitements pour réduire les molécules du Sida? J'ai lu quelques dossiers et n'y a trouvé aucune réponse à ce sujet... merci d'avance.

Je n'ai rien à ajouter à ce qu'a dit Newbirth... si ce n'est "reviens nous dire le résultat de ton test" ! ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dépistage

Message par lou le Mer 5 Mar - 5:08

Merci pour vos réponses. J'avais oublié de vous demander si au bout de 6 semaines et quelques jours ce n'est pas trop tard pour les traitements si le test est positif. merci encore!!! même si le stress est là, petit smiley ... flower

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Mer 5 Mar - 11:18

Bonjour Lou,

alors je crois que tu confonds certaines choses... alors je chausses mes lunettes, prends une docte attitude, pour te faire un petit cours... Very Happy

si j'ai bien lu entre les lignes, tu confonds certainement le Traitement Préventif post Exposition (TPE) qui doit impérativement pris dans les 48 heures maximum après une prise de risque. Ce traitement, est une trithérapie préventive qui, pour résumer, réduit de manière très significative le risque de prolifération du virus chez celui qui s'est exposé au VIH. Passé les 48 heures il ne sert à rien de le prendre. Il faut quand même savoir que le vih ne se transmet pas si facilement qu'on le croit généralement, même en s'y exposant réellement...

D'autre part il y a ce qu'on appelle les Traitement AntiRétroViraux ou ARV, qui eux sont les traitement pris par les gens qui ont contractés le VIH, et je rappelle que la seule manière de savoir si on a le VIH, c'est le test de dépistage du VIH. en ce qui concerne ces traitement là, dont je t'ai parlé dans mon précédent post, il n'existe aucune limite dans le temps pour les prendre... Sauf peut-être que depuis quelques années on ne met plus sous traitement systématiquement les séropositifs au VIH à partir du moment où ils ont de bons bilans sanguins, c'est à dire une charge virale faible et un taux de CD4 supérieur à 250/300 /ml de sang. D'ailleurs c'est mon cas, je suis séropositif, j'ai une charge virale faible inférieure à 1000 copies de virus par ml de sang, et environ 500 cd4... donc pour le moment pas besoin de traitement... tant ce ces résultats ce maintiennent mon médecin ne le juge pas utile.

Tu comprends mieux ?

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dépistage

Message par lou le Jeu 6 Mar - 0:47

Merci rebirth! Ayé je suis allée faire le dépistage aujourd'hui, j'attends les résultats mercredi prochain! je flippe trop pale Soulagée car le médecin a répondu à mes inquiétudes... Comme toi il m'a dit que le virus ne se transmettait pas ausi facilement qu'on le croyait... mais quand même... dans cette histoire je trouve dommage d'attendre que ça arrive pour poser des questions. Je me sens tellement mal... A l'anonce de tes résultats, comment l'as-tu pris? merci encore... bisou

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Invité le Jeu 6 Mar - 2:17

lou a écrit:Merci rebirth! Ayé je suis allée faire le dépistage aujourd'hui, j'attends les résultats mercredi prochain! je flippe trop pale Soulagée car le médecin a répondu à mes inquiétudes... Comme toi il m'a dit que le virus ne se transmettait pas ausi facilement qu'on le croyait... mais quand même... dans cette histoire je trouve dommage d'attendre que ça arrive pour poser des questions. Je me sens tellement mal... A l'anonce de tes résultats, comment l'as-tu pris? merci encore... bisou

Je suis pas Rebirth, mais je réponds à une partie du post:

Je comprends que tu te sentes mal, mais au fond c'est inutile pour deux choses: c'est fait et se morfondre ne sert à rien, et ce qui compte et d'agir maintenant pour ta santé.

Tu as pris un risque, mais ce qu'il faut voir, c'est que tu es allé(e ?) te dépister: tu as fait ce qui était responsable au lieu de fuir. Ne te fais donc pas de reproches.


Dernière édition par Miho le Jeu 6 Mar - 14:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Jeu 6 Mar - 11:51

Coucou,

la belle Miho a tout à fait raison.
ton test est maintenant fait, ne te morfonds pas, tu ne changeras rien aux résultats... Alea jacta est comme disaient les romains... le sort en est jeté quoi...

Miho a encore raison, elle a souvent raison faut dire Wink, maintenant ce qui compte c'est ta santé, qu'elle soit mentale ou physique... en te faisant des reproches avec des "si j'avais su" ou des "j'aurais dû" tu te feras plus de mal que de bien crois moi...

En tout cas je suis content que tu sois allée faire ton test de dépistage, tu as pris une bonne décision, la meilleure à prendre en fait.

Pour répondre à ta question, à l'annonce de mes résultats, à l'instant T au CDAG... j'ai pas mal réagit je dois dire, je m'y attendait... j'avais eu un problème de capote déchirée vraiment grave... avec mon mec qui est séropositif depuis 15 ans... c'était la 3 ème fois en 7 ans... Bref...

Le médecin du CDAG a été trés gentil avec moi, il m'as parlé avec franchise, honnêteté de ce qu'est le VIH aujourd'hui en 2008, il m'a dit que rien n'avait changé... et puis voilà je suis sorti, j'ai allumé une clope (oui je fumais encore à cette époque... là c'est fini ça)... et puis le ciel était toujours bleu, les voitures roulaient toujours, les oiseaux chantaient... bref le ciel ne s'était pas effondré...
Le plus dur a été le fait que mon compagnon était à ce moment là à l'étranger pour le boulot pendant 15 jours... je pouvais pas le lui dire, il aurait pris le 1er avion et aurait foutu son travail en l'air... alors j'ai menti... je le lui ai annoncé un peu après son retour, une fois le décalage horaire passé bien sûr... le pauvre, quand je pense à ce qu'il a pris dans la figure avec cette nouvelle...

Mais je n'ai pas été seul, les intervenants magiques pleins de gentillesse de Docti m'ont été d'un grand secours... et ils ne l'ont même pas su...
Je n'ai pas posté, j'ai lu, lu, lu... j'ai remonté les trames jusqu'au maximum de ce qui est encore publié... 2003 je crois...
Je ne me suis inscrit que plus tard, quand je me suis senti prêt, pour les remercier... entre autre... bisou


Voilà mon histoire... je pense avoir fait un peu de chemin depuis... je suis content... et j'ai la pêche !

Mais bon... et toi... si tu nous disais un peu quel est ton risque, hein ? Parce que si il faut il n'y a peut-être pas lieu d'avoir peur, on sait jamais...



Very Happy

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

J'ai pris un risque.

Message par lopez201 le Mar 11 Mar - 20:06

J'ai pris un risque le mardi 04mars 2008 avec une amie et le meme jours
je me suis décider d'aller prendre un traitement avec un vaccin anti-
hepatite B et le DUOVIR Lamivudine and Zidovudine. Allors jusq'à present
je ne someil pas car j'attend mon 6eme semaine pour aller me depister.

Ce qui me fait manquer du someil en est qu'avec le risque suivi du traiti-
ment, ilya-il pas eu la possibilitée de comptamination?

lopez201
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par artemyss le Mar 11 Mar - 20:55

lopez201 a écrit:J'ai pris un risque le mardi 04mars 2008 avec une amie et le meme jours
je me suis décider d'aller prendre un traitement avec un vaccin anti-
hepatite B et le DUOVIR Lamivudine and Zidovudine. Allors jusq'à present
je ne someil pas car j'attend mon 6eme semaine pour aller me depister.

Ce qui me fait manquer du someil en est qu'avec le risque suivi du traiti-
ment, ilya-il pas eu la possibilitée de comptamination?

Bonjour Lopez,

en gros tu te demandes si tu as été contaminé ou pas.... Seul ton test que tu auras fait après les six semaines de ta prise de risque pourra répondre à ta question.
Toutefois j'attire ton attention sur le fait que si ta copine n'est pas S+, elle ne peut donc pas te le transmettre.
Donc, qu'est ce qui te fait penser que ta copine est S+?
Par ailleurs, peux tu décrire ton risque?

Enfin, pourrais tu s'il te plait ouvrir une trame à toi, histoire de ne pas mêler les deux histoires et par respect vis à vis de la personne qui l'a ouverte avant toi.
Merci.

_________________
Sans contention ni artifice...Cherche le savoir du berceau au tombeau!

artemyss
En Formation
En Formation

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 38
Localisation : Péloponèse
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dépistage

Message par lou le Mer 12 Mar - 1:50

recoucou tout le monde hello
mardi soir : 23:30 lol
demain mercredi-jour J... merci rebirth et miho pour vos réponses, ça me fait énormément de bien car je ne souhaite pas échanger mes angoisses avec mes proches... impossible! pour répondre à ta question rebirth, le "risque" était un accident (capote déchirée) et je l'ai fait avec une personne que je ne connaissais à peine. Je lui ai quand même demandé avant tout contact sexuel et m'a répondu qu'il n'était pas séropositif, aucune mst. Mais quand l'accident arrive c'est toujours une source d'inquiétudes... En revenant à ton histoire rebirth, j'admire ta serrenité même si je pense que ça a quand même été un coup dur pour toi et ton copain... Shocked sinon je ne sais trop koi dire jattends mes résultats avec impatience mais ne délivrera aucune réponse ce n'est pas le but je pense. (sauf peut-être en pv à ceux qui ont éclairé mes soucis, mes questions Rolling Eyes si vraiment ils le souhaitent)
Avoir lancer ce sujet c'est aussi faire réfléchir ceux qui le liront. Je ne suis pas la seule dans cette situation de remise en question du genre "ah si j'avais su" ou ces "si" qui hantent constamment l'esprit jusqu'au jour des résultats! Voilà... faut pas le faire avec n'importe qui dans tous les cas faire un test de dépistage en commun avant tout rapports et si vraiment on arrive pas à se résister l'un l'autre... eh bien pour ma part ce n'est pas une relation sérieuse et sincère.
et encore merci à miho et rebirth d'avoir été là... lmp

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Mer 12 Mar - 10:03

Salut Lou,

bien sûr qu'on veut savoir tes résultats ! Je suis certain que tout ira bien.
Oui tu as raison quant tu dis qu'avoir lancer ce sujet c'est aussi faire réfléchir ceux qui le liront, c'est tout à fait vrai.
Ça permettra à ceux qui flippent de relativiser un peu, dans leur stress.

Allez on attend de tes nouvelles.

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Invité le Mer 12 Mar - 15:22

lou a écrit:recoucou tout le monde hello
mardi soir : 23:30 lol
demain mercredi-jour J... merci rebirth et miho pour vos réponses, ça me fait énormément de bien car je ne souhaite pas échanger mes angoisses avec mes proches... impossible! pour répondre à ta question rebirth, le "risque" était un accident (capote déchirée) et je l'ai fait avec une personne que je ne connaissais à peine. Je lui ai quand même demandé avant tout contact sexuel et m'a répondu qu'il n'était pas séropositif, aucune mst.

Tu as bien fait d'imposer la capote quand même

Mais quand l'accident arrive c'est toujours une source d'inquiétudes... En revenant à ton histoire rebirth, j'admire ta serrenité même si je pense que ça a quand même été un coup dur pour toi et ton copain... Shocked sinon je ne sais trop koi dire jattends mes résultats avec impatience mais ne délivrera aucune réponse ce n'est pas le but je pense.

Ben si, moi j'attends

(sauf peut-être en pv à ceux qui ont éclairé mes soucis, mes questions Rolling Eyes si vraiment ils le souhaitent)

En mode invité, on ne peut ni recevoir, ni envoyer de MP, enfin, ça, c'est juste pour causer strictement technique...

Avoir lancer ce sujet c'est aussi faire réfléchir ceux qui le liront. Je ne suis pas la seule dans cette situation de remise en question du genre "ah si j'avais su" ou ces "si" qui hantent constamment l'esprit jusqu'au jour des résultats! Voilà... faut pas le faire avec n'importe qui

[color=black]Attention à ce que tu dis. Un séropo, ce n'est pas "n'importe qui", c'est quelqu'un, tout simplement.

Bien connaître une personne n'est pas un gage de séronégativité. Peut-être que tu connais des séropos, mais que tu ignores leur sérologie parce qu'ils l'ignorent ou ne te l'ont jamais dite.

Là où tu aurais raison de dire "n'importe qui", c'est en supposant que le VIH peut toucher aussi bien des gens que tu connais ou que tu ne connais pas. [/color=black]


dans tous les cas faire un test de dépistage en commun avant tout rapports

[color=black]Si c'est ce qu'il te convient, tant mieux. Perso, je préconise plutôt la capote avant de passer les tests ensemble. Parce que si tu tombes amoureuse d'un séropo, et que tu suis ta logique... tu n'as jamais de rapports avec.

Et puis, j'aime bien m'amuser, mais je n'ai pas envie d'attendre des tests pour le faire... je ne peux donc pas appliquer ta technique de protection et conserve la mienne: capotes et lubrifiant.

Je dis pas ça pour t'engueuler, d'ailleurs, je ne t'engueule pas.

Je te montre juste où tes principes de précaution sont faillibles.

Après, si c'est la ligne de conduite que tu veux adopter pour te sentir tranquille, tu fais comme tu sens. Chacun fait comme il veut. ^^[/color=black]


et si vraiment on arrive pas à se résister l'un l'autre... eh bien pour ma part ce n'est pas une relation sérieuse et sincère.
et encore merci à miho et rebirth d'avoir été là... lmp

De rien. J'attends que tu reviennes poster les résultats.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dépistage

Message par lou le Mer 12 Mar - 21:42

"Attention à ce que tu dis. Un séropo, ce n'est pas "n'importe qui", c'est quelqu'un, tout simplement."
>miho, je ne parlais pas forcément de séropositif mais plutôt d'une personne inconnue tout simplement.
En fait, il y a de cela 5 mois mon copain m'a lâché du jour au lendemain après 3 ans et demi de relation. Et en janvier je suis sortie avec un mec (pour oublier mon ex) que je ne connaissais pas et le jour même on a eu des rapports et pour ma part n'importe qui c'est lui qu'il soit séropositif ou négatif. Alors j'ai imposé la capote même si je voyais que ça ne le tentait pas. Quand il y a eu accident j'ai pris la pillule du lendemain mais n'a pas pris l'initiative d'aller aux urgences. Si je me suis inquiétée c'est que ce mec là m'a aussi lâché sans aucune explication, pour lui c'était juste l'histoire d'un soir alors que le courant passait très bien entre nous (beaucoup de points en commun). Et depuis, plus de nouvelles. Je pensais que les mecs avaient des couilles mais pour le moment jen ai pas rencontré... En voie de disparition? Shocked

Voilà, après ma vision est relative à mon vécu et la tienne aussi je suppose. Je respecte tout à fait tes opinions, mais pour moi l'amour n'est pas d'abord synonyme avec le sexe (sinon aventure) mais plutôt avec le respect avant tout! Les histoires sans fin ou qui ne riment à rien... ok c'est amusant mais au bout d'un moment je me rends compte que ça ne m'apporte rien de bien. Alors tout ce que j'ai à dire à ceux qui veulent s'amuser eh bien allez-y en étant bien couvert. cheers

"Si c'est ce qu'il te convient, tant mieux. Perso, je préconise plutôt la capote avant de passer les tests ensemble. Parce que si tu tombes amoureuse d'un séropo, et que tu suis ta logique... tu n'as jamais de rapports avec."
>Si je tombe amoureuse d'un(e) séropo, j'aurais des rapports protégés avec lui (ou elle on ne sait jamais) car si je l'aime je ferais tout pour le(la) garder à mes côtés. Le tout est d'être sûr de la maladie et de l'assumer. Pour ceux ou celles qui ont peur de ne pas pouvoir tenir une semaine, je leur préconise de savoir ce qu'ils attendent réellement de cette relation... une semaine c'est rien quand on aime quelqu'un pour de vrai... et si c'est pour de faux alors c'est sur ça ne sert à rien de faire un test et puis la capote est là. Chacun voit ce qu'il a à faire, moi j'ai eu l'accident une fois et je sais à quoi m'en tenir.

je ne peux donc pas appliquer ta technique de protection et conserve la mienne: capotes et lubrifiant.
>libre à toi! je sais que le risque de capote déchirée est faible, mais quand ça arrive ça pardonne pas.

Je te montre juste où tes principes de précaution sont faillibles.
>? pourquoi mes principes de précaution seraient-ils risqués?

Merci pour ta réponse. Wink

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Invité le Jeu 13 Mar - 1:02

lou a écrit:"Attention à ce que tu dis. Un séropo, ce n'est pas "n'importe qui", c'est quelqu'un, tout simplement."
>miho, je ne parlais pas forcément de séropositif mais plutôt d'une personne inconnue tout simplement.
En fait, il y a de cela 5 mois mon copain m'a lâché du jour au lendemain après 3 ans et demi de relation. Et en janvier je suis sortie avec un mec (pour oublier mon ex) que je ne connaissais pas et le jour même on a eu des rapports et pour ma part n'importe qui c'est lui qu'il soit séropositif ou négatif. Alors j'ai imposé la capote même si je voyais que ça ne le tentait pas. Quand il y a eu accident j'ai pris la pillule du lendemain mais n'a pas pris l'initiative d'aller aux urgences. Si je me suis inquiétée c'est que ce mec là m'a aussi lâché sans aucune explication, pour lui c'était juste l'histoire d'un soir alors que le courant passait très bien entre nous (beaucoup de points en commun). Et depuis, plus de nouvelles. Je pensais que les mecs avaient des couilles mais pour le moment jen ai pas rencontré... En voie de disparition? Shocked

Mais non, ça prouve juste que... eeuuuh... bon ben, que tu es responsable et que tu assumes tes actes, et puis lui, on va pas commenter, voilà tout. ^^

Voilà, après ma vision est relative à mon vécu et la tienne aussi je suppose. Je respecte tout à fait tes opinions, mais pour moi l'amour n'est pas d'abord synonyme avec le sexe (sinon aventure) mais plutôt avec le respect avant tout! Les histoires sans fin ou qui ne riment à rien... ok c'est amusant mais au bout d'un moment je me rends compte que ça ne m'apporte rien de bien. Alors tout ce que j'ai à dire à ceux qui veulent s'amuser eh bien allez-y en étant bien couvert. cheers

"Si c'est ce qu'il te convient, tant mieux. Perso, je préconise plutôt la capote avant de passer les tests ensemble. Parce que si tu tombes amoureuse d'un séropo, et que tu suis ta logique... tu n'as jamais de rapports avec."
>Si je tombe amoureuse d'un(e) séropo, j'aurais des rapports protégés avec lui (ou elle on ne sait jamais) car si je l'aime je ferais tout pour le(la) garder à mes côtés. Le tout est d'être sûr de la maladie et de l'assumer. Pour ceux ou celles qui ont peur de ne pas pouvoir tenir une semaine, je leur préconise de savoir ce qu'ils attendent réellement de cette relation... une semaine c'est rien quand on aime quelqu'un pour de vrai... et si c'est pour de faux alors c'est sur ça ne sert à rien de faire un test et puis la capote est là. Chacun voit ce qu'il a à faire, moi j'ai eu l'accident une fois et je sais à quoi m'en tenir.

je ne peux donc pas appliquer ta technique de protection et conserve la mienne: capotes et lubrifiant.
>libre à toi! je sais que le risque de capote déchirée est faible, mais quand ça arrive ça pardonne pas.

Je te montre juste où tes principes de précaution sont faillibles.
>? pourquoi mes principes de précaution seraient-ils risqués?

Merci pour ta réponse. Wink

En fait, ils ne sont pas risqués, mais ton message de prévention de ton post précédent n'est pas applicable à tout le monde. Attendre le test pour avoir des rapports, pas tout le monde n'a envie de le faire, et c'est ce que tu proposais. Donc, ce n'est pas un message que tu peux faire passer facilement.

J'ai fait de la prévention pendant des mois. J'ai lu des tas et des tas de façons d'aborder la sexualité, de la plus tourmentée à la plus débridée. J'en ai retenu "avec un partenaire de sérologie inconnue, même si c'est son pote, on met un préso". Relation pas sérieuse ? préso. Relation en voie de devenir sérieuse ? tests et avant, préso. Même si on est vierge. Fiesta en sex-club, à deux, à trois, à cinq, à cinquante mille, préso, préso, PREESOOOO !!!

(C'est rien, des fois, je débloque. Pas faire attention. Pas grave. Laughing )

Du coup, jamais je ne pourrai dire "avant tout rapport, faites les tests".

Bon, c'est bien beau la théorie de la prévention, mais tout ceci ne répond pas à la vraie question. ^^

Tu n'as pas encore tes résultats ? il me semblait que tu devais les avoir aujourd'hui...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dépistage

Message par lou le Jeu 13 Mar - 14:29

si j'ai eu mes résultats mais n'en fait pas part. mon but ici n'est pas de dévoiler mon résultat mais peut-être des personnes s'y reconnaitront et se sentiront pas seule dans cette situation. Mais Smile quand même!

lou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Invité le Jeu 13 Mar - 15:30

lou a écrit:si j'ai eu mes résultats mais n'en fait pas part. mon but ici n'est pas de dévoiler mon résultat mais peut-être des personnes s'y reconnaitront et se sentiront pas seule dans cette situation. Mais Smile quand même!

Et bien, j'espère que tout va (et ira) bien pour toi.

hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par rebirth le Jeu 13 Mar - 17:11

Ben idem... bonne route.

rebirth
En Formation
En Formation

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 43
Localisation : le sud-ouest, trankil...
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dépistage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum